You can use your smart phone to browse stories in the comfort of your hand. Simply browse this site on your smart phone.

    Using an RSS Reader you can access most recent stories and other feeds posted on this network.

    SNetwork Recent Stories

Indigenous Advisory Committee

Job Information
Author pmnationtalk
Date May 13, 2020
Type Full Time
Company Canada Energy Regulator
Location Calgary, AB
Category Business / Management
Client Canada Energy Regulator
Contact Information
brenda@leadersinternational.com

Expression of Interest:

Indigenous Advisory Committee

Background – Canada Energy Regulator

The Canada Energy Regulator (CER) is an independent federal energy lifecycle regulator responsible for federally regulated pipelines and power lines, energy development and trade. The CER is located in Calgary, Alberta, and employs approximately 500 professionals across the country.

The CER’s mandate and powers are established by the Canadian Energy Regulator Act (CER Act), which came into force in August 2019. This legislation contains key commitments that establish the CER’s mandate including:

  • ensuring safety, security and environmental protection;
  • enhancing Canada’s global competitiveness;
  • increasing transparency, diversity and inclusion;
  • advancing reconciliation with Indigenous Peoples; and
  • driving innovation.

To learn more about the CER and their mandate, please visit: www.cer-rec.gc.ca.

The CER Act ensures Indigenous participation in the work of the CER through:

  • Recognition of Indigenous rights and confirmation of the Government’s duty to consult, including a requirement to assess impacts on these rights and consider Indigenous knowledge in decision making.
  • A legislated requirement that at least one member of the Board of Directors and one Commissioner be Indigenous.
  • Creation of an Indigenous Advisory Committee (IAC or Committee), with membership representing First Nations, Inuit, and Métis interests, to enhance Indigenous involvement in energy projects.

CER’s Commitment to Reconciliation

“We are committed to the ongoing process of Reconciliation and building a new relationship with Indigenous Peoples based on recognition of rights, respect, cooperation and partnership.

Our work is guided by the United Nations Declaration on the Rights of Indigenous People, the Calls to Action of the Truth and Reconciliation Commission, and the Principles respecting the Government of Canada’s relationship with Indigenous Peoples.

Meaningful engagement with Indigenous communities makes us a better regulator by supporting better decisions, improved safety and environmental protection, and effective issue resolution.”

Establishment of the Indigenous Advisory Committee

The IAC will form a part of the CER’s formal governance structure and work directly with the CER’s new Board of Directors. The purpose of the IAC is to play a key advisory role to the CER’s Board of Directors on how best to enhance the involvement of Indigenous peoples and organizations in respect of CER- regulated infrastructure and other matters. It is envisioned that the IAC will help the Board of Directors “set the bar” when shaping the organization’s strategy related to incorporating Indigenous rights and interests into the CER’s work and processes.

The establishment of the IAC is one of several priorities related to the CER’s commitment to Reconciliation. A strategy and milestones were established in April 2019 to guide the CER’s efforts to advance Reconciliation. The IAC will help the CER’s Board of Directors further shape the CER’s strategy and actions.

IAC Member Profile

The IAC will be comprised of 5-7 members, 3 of whom are appointed directly by representative national Indigenous organizations: the Assembly of First Nations, the Métis National Council, and Inuit Tapiriit Kanatami.

The CER invites Expressions of Interest from interested parties across the country as it seeks to form a council that reflects Canada’s diversity of Indigenous communities, languages, genders, geographies, and skills and expertise. Specifically, the CER is seeking Expressions of Interest from individuals who:

  • Are able to contribute strategic advice and perspective on how the CER can make meaningful progress towards reconciliation in Canada;
  • Believe in the opportunity for positive systemic change through building and strengthening new relationships;
  • Have some experience with the energy and/or natural resource sector including with consultations on large resource projects, related public policy, and/or with the Indigenous Advisory and Monitoring Committees (IAMCs) established to involve Indigenous peoples in the oversight of the Enbridge Line 3 and Trans Mountain Expansion pipeline projects;
  • Demonstrate a collegial and collaborative approach to decision-making, and value diversity of opinion, respect, integrity and fairness;
  • Can share Indigenous values and teachings as a respected voice of their communities, so we can learn from each other and integrate Indigenous perspectives in our strategies, plans and actions.

Commitment and Responsibilities

The IAC will provide advice on the integration of Indigenous perspectives in CER strategies, plans and actions and will meet a minimum of four times per year.

IAC Members will receive an honorarium of $500 per day, up to an anticipated maximum of $2000 per meeting inclusive of meeting preparation and travel time. IAC Members are also anticipated to spend a maximum of one day per month staying connected with CER business, with additional time commitments anticipated for the IAC Chair.

Travel costs will be reimbursed in accordance with the National Joint Council’s Travel Directive.

Expression of Interest and Selection Process

If you would like to contribute to the vision of reconciliation of the CER, we invite you to submit a cover letter and resume that outlines your interest in joining the IAC and your professional experience and qualifications. The Expression of Interest process will close May 31st, 2020. Please forward all relevant documents to Leaders International Executive Search directly by emailing Brenda LaRose and cc’ing Nicole Perry. Contact information for Ms. LaRose and Ms. Perry are outlined below:

Brenda LaRose • Partner Nicole Perry • Consultant
Leaders International Leaders International
201 Portage Avenue, 18th Floor 1 Rideau Street, Suite 700
Winnipeg, Manitoba Ottawa, Ontario
Telephone : 204 257- 9929 Telephone : 613-788-8254 ext. 105
brenda@leadersinternational.com nicole@leadersinternational.com

The CER Selection Committee will review applications in June 2020, with the goal of establishing the IAC in July 2020. Appointments will be subject to successful federal government security screenings.

Leaders International specializes in the recruitment of Board of Directors, leadership succession and executive level positions. Our global network, Penrhyn International, is a world leader in the executive recruitment industry, with more than 47 offices in over 25 countries on 5 continents.


 

Déclaration d’intérêt :

Comité consultatif autochtone

Contexte – Régie de l’énergie du Canada

La Régie de l’énergie du Canada est un organisme indépendant qui réglemente les pipelines et les lignes de transport d’électricité de ressort fédéral pendant toute leur durée de vie, la mise en valeur des ressources énergétiques et le commerce de l’énergie. Avec des bureaux à Calgary, en Alberta, elle compte à son service quelque 500 spécialistes présents d’un bout à l’autre du pays.

La mission et les attributions de la Régie sont définies dans la Loi sur la Régie canadienne de l’énergie (« LRCE »), entrée en vigueur en août 2019. Cette mission découle des engagements clés suivants prévus dans la loi :

  • assurer la sécurité, la sûreté et la protection de l’environnement;
  • améliorer la compétitivité du Canada à l’échelle mondiale;
  • accroître la transparence, la diversité et l’inclusion;
  • favoriser la réconciliation avec les peuples autochtones;
  • stimuler l’innovation.

Pour en apprendre davantage sur la Régie et son mandat, consultez le site www.cer-rec.gc.ca.

La LRCE prévoit ce qui suit en vue de la participation des Autochtones aux travaux de la Régie :

  • reconnaissance des droits des Autochtones et confirmation de l’obligation de consulter du gouvernement, notamment en exigeant que soient évaluées les répercussions d’un projet sur ces droits et prises en considération les connaissances autochtones dans la décision;
  • exigence d’au moins un administrateur et un commissaire autochtones;
  • mise sur pied d’un comité consultatif autochtone (« CCA ») afin de favoriser la participation des peuples autochtones aux projets énergétiques. Ce comité sera constitué de personnes représentant les intérêts des Premières Nations, des Inuits et des Métis.

Engagement de la Régie en matière de réconciliation

Nous sommes déterminés à participer au processus de réconciliation en cours et à renouveler notre relation avec les peuples autochtones par la reconnaissance de leurs droits, dans un esprit de respect, de coopération et de partenariat.

Nous sommes guidés dans ce travail par la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones, les appels à l’action de la Commission de vérité et réconciliation ainsi que les Principes régissant la relation du Gouvernement du Canada avec les peuples autochtones.

Une mobilisation significative des communautés autochtones fait de nous un meilleur organisme de réglementation en mesure de prendre des décisions judicieuses, d’améliorer la sécurité, de mieux protéger l’environnement et de résoudre les problèmes efficacement.

Mise sur pied d’un comité consultatif autochtone

Le comité sera intégré à la structure de gouvernance officielle de la Régie et travaillera directement avec son nouveau conseil d’administration. Le CCA jouera un rôle consultatif clé auprès du conseil d’administration quant

  • la meilleure façon d’accroître la participation des peuples ou organisations autochtones en ce qui a trait à l’infrastructure réglementée par la Régie et à d’autres questions. Il aidera le conseil à façonner la stratégie de l’organisation en ce qui concerne l’incorporation des droits et intérêts autochtones dans le travail de la Régie comme dans ses processus.

La mise sur pied du CCA est l’une des nombreuses tâches prioritaires liées à l’engagement de la Régie en matière de réconciliation. Une stratégie assortie de jalons précis a été adoptée en avril 2019 pour guider les efforts de la Régie en ce sens. Le comité aidera le conseil d’administration de la Régie à peaufiner cette stratégie et les mesures qui en découlent.

Profil des membres du comité consultatif autochtone

Le comité sera composé de cinq à sept membres, dont trois nommés directement par des organisations autochtones nationales représentatives, soit l’Assemblée des Premières Nations, le Ralliement national des Métis et l’Inuit Tapiriit Kanatami.

La Régie invite les parties intéressées de partout au pays à se manifester en vue de la création d’un comité qui rend compte de la diversité des communautés autochtones, des langues, de l’identité de genre, des régions, des compétences et de l’expertise au Canada. Plus précisément, la Régie sollicite des déclarations d’intérêt de la part de personnes qui remplissent les critères suivants :

  • sont en mesure d’élargir l’horizon stratégique de la Régie en vue de la réalisation de progrès significatifs vers la réconciliation au Canada;
  • croient en la possibilité d’un changement systémique positif grâce à la création de nouveaux liens et à leur raffermissement;
  • ont une certaine expérience du secteur de l’énergie ou des ressources naturelles, notamment des consultations sur les grands projets d’exploitation des ressources, des politiques publiques connexes ou des comités consultatifs et de surveillance autochtones, mis sur pied pour favoriser la participation des peuples autochtones à la surveillance des projets de la canalisation 3 d’Enbridge ou d’agrandissement du réseau de Trans Mountain;
  • font preuve d’un esprit de collaboration et de collégialité au moment de prendre des décisions en plus de valoriser la diversité d’opinion, le respect, l’intégrité et l’équité;
  • peuvent, en tant que dignes représentants de leurs communautés, partager valeurs ou enseignements pour l’apprentissage de tous et l’intégration des perspectives autochtones dans nos stratégies, plans et actions.

Engagement et responsabilités

Le CCA fournira des conseils sur l’intégration des perspectives autochtones aux stratégies, plans et actions de la Régie. Il se réunira au moins quatre fois par année.

Les membres du comité seront rétribués à hauteur de 500 $ par jour, à concurrence de 2 000 $ par réunion, ce qui comprend le temps de préparation et de déplacement. Ils devraient par ailleurs consacrer au plus une journée par mois à des affaires en rapport avec la Régie, mais davantage pour le président du comité.

Les frais de déplacement sont remboursés conformément à la Directive sur les voyages du Conseil national mixte.

Déclaration d’intérêt et processus de sélection

Si vous souhaitez contribuer à l’œuvre de réconciliation de la Régie, nous vous invitons à soumettre votre curriculum vitæ accompagné d’une lettre exposant les raisons de votre intérêt, votre expérience et vos compétences professionnelles. Le processus de déclaration d’intérêt prend fin le 31 mai 2020. Veuillez faire parvenir tous les documents pertinents à Leaders International Recrutement Exécutif par courriel, directement à Brenda LaRose, avec Nicole Perry en copie conforme. Voici les coordonnées de Mesdames LaRose et Perry :

Brenda LaRose • Associée Nicole Perry • Conseillère
Leaders International Leaders International
201, av. Portage, 18e étage 1, rue Rideau, bureau 700
Winnipeg (Manitoba) Ottawa (Ontario)
Téléphone : 204-257-9929 Téléphone : 613-788-8254, poste 105
brenda@leadersinternational.com nicole@leadersinternational.com

Le comité de sélection de la Régie étudiera les demandes en juin 2020 dans le but de constituer le CCA en juillet 2020. Les nominations seront assujetties à des vérifications de sécurité du gouvernement fédéral.

Leaders International se spécialise dans le recrutement d’administrateurs, de dirigeants de la relève et de cadres supérieurs. Notre réseau mondial, Penrhyn International, est un chef de file du recrutement de cadres, et il compte plus de 47 bureaux dans au-delà de 25 pays répartis sur 5 continents.

Send To Friend Email Print Story

NationTalk Partners & Sponsors Learn More